Mord oder Versehen? So grausam starben vier Esel!

Unfassbar was mit diesen Eseln passiert ist!

In der Schweiz kam es diese Woche zu einem grausamen Drama. Ein Jäger erschoss 4 von 5 Wandereseln. Der fünfte Esel ist schwer verletzt.

Angeblich hatte der Jäger die Esel mit Wild verwechselt. Als die Esel aus dem Unterholz gekommen sind, eröffnete er das Feuer und schoß auf die Tiere. Nach dem Vorfall haben sich der Jäger und sein Bruder aus dem Staub gemacht.

Erst Stunden danach haben sie sich bei der Besitzerin gemeldet. Für die Esel war es allerdings schon zu spät.

Zwei der Esel mussten eingeschläfert werden, zwei waren sofort tot. Ein Esel hat trotz zahlreicher Schusswunden überlebt.

Die Besitzerin der Wanderesel bietet in der französischen Schweiz Esel-Trekking an. Sie ist schockiert. Sie hatte erst vor kurer Zeit angefangen ihre Esel Ulule, Moustique, Mistral und Fanfan für Wanderausflüge zu vermieten. Esel Safran ist in tierärztlicher Behandlung.

"Bei dieser Tat handelt sich nicht um einen Jagdunfall", sagt der Direktor des Jagdverbandes Savoyen dem Radiosender Frances Bleu Pays de Savoie.

Welche Konsequenzen dieser Vorfall für den Jäger hat, ist derzeit noch nicht bekannt.

Das sind die verstorbenen Esel:

C'est avec une douleur indescriptible que j'ai la tristesse de vous annoncer l’assassinat de presque l'intégralité de notre troupeau d'ânes : Fanfan, Ulule, Moustique, Mistral ont été massacrés par un chasseur suisse. Cet homme qui avait payé pour venir chasser à Arith avait été placé au dessus du pré des ânes. Et notre chasseur suisse à tiré sur tous les ânes, probablement alors qu'ils sortaient d'un sous bois. Fanfan et Mistral ont été tués à priori sur le coup. Moustique mutilé - par des balles d'un énorme calibre qui sont faites pour torturer et qui explosent à l'intérieur de la cible - a dû être euthanasié. Et Ulule, qui était debout, mais blessé, que l'on pensait pouvoir sauver, avait en fait les deux antérieurs brisés ; il a fallu aussi l'euthanasier. Donc dans les Bauges, au 21ème siècle, on tire sur des animaux qui sortent du bois sans prendre la peine de vérifier ce qu'on tire et on envoie, on enchaîne les balles, on ne tire pas qu'un seul coupe ! Et quand on voit que c'était des animaux domestiques, surtout on n'appelle pas un vétérinaire, on part se cacher, on les laisse souffrir et surtout, en s'enfuit et on laisse les autres régler nos méfaits. L'année dernière c'était un cheval qui était abattu dans les Bauges déjà ; combien de temps encore cela va-t-il continuer ?? Vous aurez compris que pour l'instant, la location d'ânes pour la randonnée à Arith c'est fini. On va prendre soin de Safran, seul rescapé.... Et pour qu'on ne les oublie pas, voici les photos de nos quatre loulous... Partagez, partagez, partagez, que cela se sache, que cela s'arrête et ne se reproduise plus jamais !

Posted by Arpi'âne on Sonntag, 17. September 2017

Andere Schlappohr-Fans lesen: Kleiner Kater mit großem XXL-Freund!